Le CDI intérimaire est entré en vigueur le 6 mars 2014, en application de l’accord sur la sécurisation des parcours professionnels des intérimaires conclu le 10 juillet 2013.

Actuellement, les salariés intérimaires sont employés par les entreprises de travail temporaire (ETT) en contrat de travail temporaire correspondant à des missions d’une durée précise avec le paiement des indemnités des congés payés en fin de mission.

Depuis 2014, les ETT peuvent proposer des CDI à certains salariés intérimaires. Ce nouveau contrat comporte des périodes de missions et d’intermissions. Les droits à congés payés sont strictement identiques aux salariés en CDI.

Cependant, le traitement de la paie des intérimaires est différent de celui des permanents et certains logiciels de paie ne permettent pas de gérer les congés de ces nouveaux contrats.

Quel est le rôle de Figgo dans un tel contexte ?

L’indépendance vis à vis d’un logiciel de paie et la facilité d’intégration avec le système informatique sont des arguments forts pour faciliter l’adoption de Figgo par les ETT.

Figgo est adapté à la gestion des congés de ces CDI intérimaires soumis aux mêmes règles que les autres CDI.

Figgo se déploie rapidement et s’interface facilement avec tous les logiciels de paie proposant un module d’import des congés.

Pour répondre à la nouvelle contrainte légale, Figgo permet aux ETT de gérer ces nouveaux contrats CDI intérimaires de manière simple et conviviale.

Téléchargez le Guide Pratique Challenge PME - 30 jours pour choisir votre logiciel de congés et absences