Pourquoi un dirigeant décide-t-il d’équiper son entreprise d’une suite logicielle SIRH ? Comment choisit-il ses solutions ? Quels sont ses freins et ses craintes ? Plus de 50 dirigeants d’entreprise ont accepté de répondre à ces questions et partagent leur retour d’expérience. 

Voici les principaux enseignements de cette enquête. 

Un projet SIRH répond d’abord à des enjeux de productivité pour la quasi totalité des PME

À la question « Pourquoi mettre en place un SIRH ? », les dirigeants évoquent en premier lieu la nécessité de se libérer du poids d’une gestion administrative pour ne pas freiner la croissance de l’entreprise. Réduire le coût, tout en permettant aux salariés d’y passer le moins de temps possible, voilà leur motivation principale. C’est en structurant leurs processus de gestion que les PME gagnent en performance.

C’est à la direction de porter un projet SIRH 

Cette étude montre que l’écrasante majorité des dirigeants interrogés s’est dit être à l’initiative de projet de modernisation de leur entreprise. Preuve que le travail d’évangélisation « numérique » lancé par la BPI en 2014 fait aujourd’hui son œuvre. Les dirigeants  d’entreprises ont pris conscience qu’ils pouvaient être plus compétitifs grâce à la transformation numérique de leurs processus. 

À noter qu’un quart des projets ont été lancés par les équipes opérationnelles qui, au-delà des bénéfices financiers, y voient aussi une opportunité d’améliorer leurs conditions de travail.

Temps et argent : deux ressources limitées qui freinent les projets SIRH des PME

Un équipement SIRH induit un investissement en temps et en argent. Deux ressources bien souvent limitées dans les PME et qui les freinent dans leur élan. Pour lever ces contraintes, les PME interrogées recommandent d’automatiser ses processus progressivement pour limiter le temps à y consacrer et maîtriser son budget. La plupart d’entre elles commencent par la mise en place d’une solution de gestion des congés et des absences. C’est un processus qui a l’avantage d’être relativement simple à automatiser et qui offre un rapport investissement / bénéfices intéressant. Généralement les équipes administratives (notamment en charge de la paie) apprécient le gain de temps, et les salariés la simplicité de la procédure de demande d’absences. Sans compter que la multiplication des offres sur le marché a fait baisser les tarifs et qu’en moyenne le coût d’acquisition d’un logiciel est amorti en 4 mois. 

L’ergonomie du SIRH, un critère de choix majeur 

Une fois le SIRH déployé en interne, ses bénéfices se font vite sentir. 74% des dirigeants constatent un gain de temps et de productivité. L’autonomie des équipes arrive en seconde position des principaux bénéfices observés.

La raison commune de tous ces avantages tient à l’ergonomie de la solution. Si la couverture fonctionnelle reste évidemment la grille de lecture du projet, c’est l’expérience utilisateur qui en assure le succès. Un outil bien conçu et intuitif limite les résistances au changement et réduit les erreurs de saisie. D’où l’importance d’en faire un critère primordial au moment de choisir un SIRH pour sa PME. C’est en tous cas la réponse apportée par 83% des dirigeants interrogés lors de cette enquête. 

 

Pourquoi un SIRH sera votre meilleur investissement

Quitter après avoir répondu

Please enter your comment!
Please enter your name here