Comment produire un Bilan Social Individuel avec Lucca (en attendant qu’on l’automatise) ?

1140

Le Bilan Social Individuel (BSI) – contrairement à son grand frère le Bilan Social – n’est pas imposé par la législation. Il reste toutefois un bon outil à mettre en place pour favoriser l’engagement de vos collaborateurs et leur rappeler pourquoi ils sont mieux chez vous qu’ailleurs.

Augmentation de salaires, promotion, révision de la mutuelle, tickets-restaurant, formation, place en crèche, etc, font partie des éléments que vous pouvez valoriser dans le BSI. 

Y a-t-il un formalisme à respecter ?

Il n’y a aucun formalisme particulier à observer. S’agissant d’un document sans valeur légale, vous êtes libre tant dans la forme que dans le contenu. L’essentiel est de mettre en avant les avantages dont a bénéficié le salarié qu’ils soient d’ordre financier ou personnel. Le BSI est par ailleurs tout indiqué pour mettre en lumière les initiatives uniques, différenciantes de votre entreprise. 

Voici un exemple de BSI :

Pour votre premier BSI, vous pouvez donc faire simple et proposer à vos collaborateurs de consulter différentes informations individuelles les concernant depuis votre Lucca. 

Quelles informations mettre dans un BSI et où les trouver ?

Informations

Des informations générales sur le collaborateur : son ancienneté dans la société, le poste occupé et les précédents.

La protection sociale dont le collaborateur bénéficie dans votre entreprise.

La rémunération brute du collaborateur (pour l’année précédente) et son évolution depuis n-2.

L’ensemble des primes exceptionnelles, sur objectif, commissions ainsi que les avantages en nature (voiture de fonction, forfait de mobilités etc.) dont a bénéficié le collaborateur.

Les titres-restaurant que le salarié a reçus.

Les autres avantages proposés (place en crèche, chèque vacances, accès à une salle de sport, etc.)

L’ensemble des formations suivies.

Les soldes de congés, RTT, CET, ainsi qu’un récapitulatif annuel des jours pris et des jours travaillés.

Les cotisations sociales et patronales, même s’il peut les consulter sur son bulletin de paie, sont toujours intéressantes à montrer au salarié.

Source

Dans Poplee Socle RH, que le collaborateur peut d’ailleurs consulter tout seul selon les droits d’accès qui lui sont accordés.

Dans Poplee Socle RH, où vous pouvez configurer un onglet dédié “Protection sociale” dans lequel vous afficherez les données relatives aux contrats de mutuelles, prévoyance, etc. auxquels le collaborateur a souscrit.

Dans l’onglet situation individuelle de Pagga Rémunération, sinon auprès de votre gestionnaire de paie.

Dans l’onglet situation individuelle de Pagga Rémunération.

Dans Pagga Titres-restaurant, où vous pouvez inviter chaque salarié à consulter le nombre de titres-restaurant perçus sur les 12 mois écoulés (et les détails du calcul).

Dans l’onglet Formation de Poplee Socle RH qui historise toutes les formations dispensées au collaborateur.

Dans Timmi Absences, où chaque salarié peut, depuis le menu “Demande”, consulter ses compteurs et son suivi personnel.

À réclamer auprès de votre gestionnaire de paie.

Nous aimerions aller plus loin pour vous proposer une solution qui vous permettrait d’automatiser la réalisation du Bilan Social Individuel. Est-ce que ça vous semble une évolution pertinente ? Si oui, laissez-nous un mot dans le Productboard.

Laisser un commentaire