La famille Timmi s’agrandit

55

En 2015, la gestion des temps et des activités (GTA) faisait son entrée chez Lucca, d’abord avec Timmi Présence, puis Timmi Activités. Si le premier mesure le volume de travail, le second s’intéresse, lui, à l’objet du travail accompli.

A partir du 17 avril prochain, la gamme Timmi s’enrichit d’une nouvelle offre : Timmi Project.

Timmi Project est l’extension naturelle de Timmi Activités pour les entreprises qui facturent des prestations de service, typiquement les agences de communication, les cabinets d’architecte ou de consultants ou les ESN. L’application se fonde sur les temps saisis par les consultants dans Timmi Activités pour offrir la visibilité nécessaire au suivi financier et opérationnel des projets.

Timmi Project, 2 besoins métiers couverts par un même outil

Le suivi opérationnel pour les managers

Avec Timmi Project, les responsables de projet ont une vision claire et complète de l’avancement de leurs projets. Ils peuvent suivre le « reste à faire » ou s’assurer que le projet n’est pas en train de déraper.

Ils savent aussi ce sur quoi travaillent les consultants et lesquels sont  en surcharge ou en sous-charge afin de décider des affectations de nouveaux projets. Enfin, Timmi Project permet de suivre l’évolution de leur performance individuelle.

Un outil de pilotage pour les financiers

Pour les directeurs projets et les financiers, Timmi Project calcule la rentabilité financière des projets : quel est le chiffre d’affaires réalisé, la marge générée ? quel est le TJM du projet, du consultant ou de l’activité globale ? Comment la rentabilité des projets évoluent-elles ? Quels sont les plus rentables ?

Les directeurs financiers peuvent également suivre l’évolution de la performance des équipes, en particulier grâce aux indicateurs du taux de facturation moyen et du taux de charge.

Quelle différence avec les autres acteurs du marché ?

Un outil d’aide à la décision pour les PME

Timmi Project a fait le choix de la clarté de l’information en mettant en avant deux indicateurs : le taux de facturation moyen (TJM) et le taux de charge.

Ces deux indicateurs sont complémentaires. L’un n’a pas de sens s’il n’est accompagné de l’autre. Ils relèvent en effet d’intérêts contradictoires : Plus il impute sur un projet, plus le taux de charge d’un consultant augmente, et plus son TJM baisse. Et inversement. Ne suivre qu’un seul des deux indicateurs risque d’introduire un biais. Suivre les deux en parallèle est la garantie d’un reflet fidèle de la performance d’une équipe de consultants.

Timmi Project est d’abord pensé pour les PME qui réalisent des prestations de services dans le cadre de projets au forfait ou en régie. Il offre le nécessaire : workflow d’approbation, droits paramétrables, modélisation de votre structure organisationnelle… et il s’intègre bien entendu avec les autres solutions Lucca.

Clarté et lisibilité des informations au sein d’une seule interface

Comme pour les autres solutions Lucca, une grande attention a été apportée à la qualité de son interface. Elle offre toutes les informations dont le responsable projet et le responsable financier ont besoin pour faire le point sur la santé financière des projets et l’avancement opérationnel.

Oui, mais quand ?

Timmi Project sera disponible à partir du 17 avril 2018.

Benoît - Chef de produit Timmi
Diplômé de l’ESCP Europe, Benoît est arrivé chez Lucca en 2014 après avoir fait quelques incursions professionnelles dans le webmarketing. Il est également développeur PHP à ses heures perdues, doublé d’un joueur acharné de jeux vidéo à ses heures restantes.

Laisser un commentaire