Plus de 32 000 parties jouées depuis le lancement de Lucca Faces

314

Il y a huit mois, nous avons lancé Lucca Faces, une application pour retenir les prénoms de ses collègues. Depuis, le jeu connait un succès qui ne se dément pas. La preuve en chiffres :

Le goût du challenge

Certains de nos clients se sont révélés être de véritables compétiteurs.

Chez Dimo Software, par exemple, le jeu a été installé un vendredi à 13h29. A 14h53, plus d’une centaine collaborateurs étaient connectés et le sont restés tout l’après-midi.

« Très vite la compétition bon enfant s’est transformée en obsession. Au café, on ne parlait plus que de classement en plaisantant sur les scores les plus bas. Les développeurs ont hacké le système pour afficher les meilleurs scores et un collègue a même joué plus de 600 parties ! »

Frédéric Rondepierre, Consultant Dimo Software

Chez Younited Crédit, l’esprit de compétition a stimulé la créativité de certains départements. L’équipe de Data scientists est allé jusqu’à développer un algorithme pour jouer en permanence (et ainsi tenter d’obtenir les meilleurs scores), d’où le chiffre de 3 489 parties alors que Lucca Faces n’a été installée qu’en février 2019.

« Les autres services n’avaient qu’un objectif en tête : battre la RH »

Tania Crespin, HR Business Partner chez Younited Credit

L’application va-t-elle évoluer ?

Quelques bonnes idées nous ont été remontées comme celle de pouvoir jouer en filtrant sur des populations spécifiques (que les nouveaux, par département) ou renouveler les questions (quel est le poste de telle personne ? Qui a le plus d’ancienneté…).

La probabilité que cette application gratuite évolue dans les prochains mois est néanmoins très faible, à moins que le succès se confirme.

Si vous avez d’autres suggestions ou si vous voulez déployer l’application, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse : marketing@lucca.fr

Céline - Chargée de communication
Diplômée d'un DESS de Communication Politique, Céline a passé 8 ans en agences de relations publiques parisiennes avant de s'installer à Nantes en 2012. Depuis 3 ans, elle était Chargée de marketing et de communication pour un intégrateur ERP / SIRH.

Laisser un commentaire