Learning expedition : comment en faire un puissant levier d’apprentissage pour inspirer vos équipes ?

Le sac à dos bien ajusté, l’appareil photo à la main, vous semblez vous diriger vers une destination aux airs de safari. Soudain, le casque de réalité mixte Apple apparaît sous vos yeux. Vous entrez dans un univers inexploré où avatars et données se côtoient. Puis, vous prenez place pour une conférence sur les processus robotiques. Jusqu’à ce que trois experts vous rejoignent pour discuter de votre enjeu phare du moment. Tout cela fait partie de la learning expedition (LEX) : une approche pédagogique immersive qui sort l’apprenant de son cadre habituel.

Plus qu’un simple séminaire, la learning expedition se distingue par son approche pratique, son caractère exploratoire et sa capacité à créer des expériences d’apprentissage enrichissantes.

Chaque participant est plongé dans des situations réelles pour s’inspirer de nouvelles idées et se confronter à des technologies novatrices.

Pourquoi l’expédition apprenante est promise à un bel avenir et comment organiser la vôtre avec succès ? Voici un plan étape par étape, exemples concrets à l’appui, pour en faire un redoutable levier d’apprentissage.

collaboratrice en pleine learning expedition
Temps de lecture : 12 minutes
Sommaire

Qu’est-ce qu’une learning expedition ? (pour les non-initiés)

Pour les novices en la matière, rappelons que la learning expedition ou « voyage apprenant », est une aventure éducative centrée sur l’innovation. Cette expérience immersive peut impliquer, entre autres, la visite d’entreprises avant-gardistes, de start-up dynamiques et de centres de recherche de pointe. Son but principal ? Favoriser l’apprentissage par l’observation directe de nouvelles pratiques, l’échange avec des experts du domaine et la participation active à des ateliers. Un moyen efficace pour éveiller la créativité de vos équipes tout en affinant leurs compétences professionnelles. En fin d’expédition, les participants repartent avec des éléments concrets pour impulser un changement positif et durable au sein de leur organisation.

Pourquoi la learning expedition a de quoi faire rêver ?

La learning expedition présente de nombreux avantages, notamment :

  • une meilleure compréhension de l’évolution des domaines d’expertise de votre marché,
  • l’opportunité d’apprendre des autres,
  • la possibilité d’aller à la rencontre de nouvelles personnes et de comprendre leurs enjeux,
  • l’exploration des enseignements d’autres pays, lorsque la situation s’y prête (ex : voyage à l’étranger),
  • la création de réseaux et de partenariats avec un large éventail d’intervenants.

Pour que l’expérience soit marquante, vous devez surprendre. Que ce soit à travers un jeu de réalité virtuelle ou d’une plongée au cœur d’un incubateur ultra-innovant. L’essentiel est que chaque collaborateur ressorte de l’expédition avec une mine d’idées pour mettre en œuvre de nouvelles actions, une fois revenu au bureau.

Exemple : Nordic Pharma France a offert une expérience unique à ses collaborateurs. Pendant deux jours intensifs, ils ont participé à un serious game combinant jeu de société et atelier interactif. L’objectif : renforcer les liens, cultiver la culture d’entreprise et le sentiment d’appartenance. Puis, un atelier ludique de prise de parole en public a permis à chacun de ressentir l’adrénaline monter. De quoi délier les langues une fois l’inconfort surmonté et améliorer son aisance relationnelle. Enfin, une conférence sur la transformation a clôturé l’événement en apportant inspiration sur la posture de leader et sensibilisation au droit à l’erreur.

6 étapes pour réussir votre approche de Learning Expedition

1. Cadrez votre learning expedition avec les bons objectifs

Comme Willy Wonka s’enfonçant dans la forêt amazonienne pour trouver l’inspiration nécessaire à la création du meilleur chocolat, vos équipes doivent avoir un objectif clair et précis pour tirer pleinement parti de cette expérience. La question du « pourquoi » est primordiale car c’est là que les participants puisent leur motivation. 

Une première étape consiste donc à vous demander si vous souhaitez :

  • inspirer votre équipe en lui faisant découvrir de nouvelles façons de penser ou d’exercer son métier,
  • fédérer une équipe autour d’un projet commun,
  • établir de nouveaux partenariats avec d’autres organisations,
  • élargir les compétences de vos collaborateurs dans de nouveaux domaines.

Exemple : La Learning Expedition 100% Virtuelle de L'Oréal

L’Oréal a créé une learning expedition 100% virtuelle, sur 8 demi-journées, pour 3 de ses équipes.

L’objectif ? Offrir en 4 demi-journées une expérience captivante pour approfondir des sujets liés au secteur de la beauté et se projeter dans l’optique de créer les produits de demain. Avec un mix de conférences, de team building et d’activités en réalité virtuelle, le projet a su donner du grain à moudre aux participants.

2. Définissez les activités de votre learning expedition

Une learning expedition comprend généralement diverses activités conçues pour répondre aux objectifs d’apprentissage. Qu’il s’agisse de visites guidées d’entreprises, d’ateliers pratiques, de conférences, de discussions avec des experts locaux, de mises en situation ou de serious games, chaque activité doit contribuer à l’expérience d’apprentissage globale.

CES de Las Vegas : Une Learning Expedition au cœur des innovations technologiques

Lors du récent CES de Las Vegas, la Team France Export a orchestré une learning expedition offrant aux participants une plongée au cœur des dernières innovations technologiques. L’occasion de vivre l’excitation (ou l’appréhension) des premiers contacts avec des véhicules autonomes révolutionnaires. Ils ont pu explorer les sensations immersives des combinaisons haptiques en réalité virtuelle. Plusieurs débats sur les évolutions futures et les implications éthiques de l’IA ont permis d’enrichir leurs réflexions et d’affûter leur connaissance du marché.

3. Choisissez judicieusement les intervenants pour l’animer

Les learning expeditions réussies incluent souvent des rencontres avec des intervenants locaux tels que des dirigeants d’entreprise, des experts de leur secteur ou des collaborateurs clés. Ces interactions offrent aux participants des perspectives précieuses et la possibilité de poser des questions directes.

L'exemple du CEA et de l'ARIIS

Dans le cadre d’une expédition apprenante co-organisée par le CEA et l’ARIIS dans le domaine de la santé, les participants ont rencontré des médecins de renom, des chercheurs et des dirigeants de start-up, lors de tables rondes. Cette expérience leur a permis de mieux comprendre les évolutions technologiques à venir et d’envisager de nouvelles opportunités de collaboration.

4. Créez les conditions optimales pour l’échange et la réflexion

L’objectif principal est de permettre aux participants de transcender leur individualité pour créer un groupe soudé. Pour cela, favorisez les connexions avec les intervenants (conférenciers, experts, etc.) de façon à créer des opportunités d’affaires, de création de valeur et de partenariats. Après chaque activité ou visite, prévoyez des moments de discussion et de partage. Les participants doivent échanger sur ce qu’ils ont appris, sur les meilleures pratiques observées et sur des idées pouvant être appliquées dans leur propre organisation.

L'exemple de la Société Générale

La Société Générale a mis en œuvre une learning expedition pour sensibiliser aux évolutions futures de la banque et aux transformations sociales. Un atelier singulier a donné matière à réflexion avec des scénarios d’échecs technologiques inspirés de la série « Black Mirror ». L’intervenante Sarah Akel a présenté des perspectives sur le futur du travail, en mettant l’accent sur le recrutement de développeurs. La LEX a inspiré les managers avec des techniques d’animation de groupe et a approfondi leur compréhension du secteur financier.

5. Soignez la conclusion de votre expédition pour en tirer le meilleur parti

Comme tout saut en parapente réussi nécessite un atterrissage en douceur, la fin de la learning expedition doit être orchestrée avec soin. C’est à ce moment-là que les participants passent à l’action, partagent leurs connaissances et mettent œuvre ce qu’ils ont appris pendant leur voyage apprenant.

L'exemple de la Société Générale

Lors de la learning expedition de Vinci Immobilier à New York, le comité exécutif a exploré les tendances proptech avec enthousiasme. Au programme : visite de bâtiments intelligents, participation à des conférences sur la maintenance prédictive et visualisation de maquettes 3D,  le tout sur une durée de 5 jours. Les débriefings et les ateliers ont renforcé leur réflexion stratégique. Résultat : une synergie entre la vision et l’engagement dans des projets concrets, dont des partenariats avec des start-up, ouvrant de nouvelles perspectives dans l’immobilier.

6. Évaluez précisément l’impact de la learning expedition

Après l’expédition, une évaluation approfondie est nécessaire pour mesurer les résultats et les impacts. Prenez en compte les retours d’expérience des participants, examinez les indicateurs de performance clés, et analysez les données recueillies. Cela permet d’apprécier l’efficacité de l’expédition et d’identifier des pistes d’amélioration prioritaires pour les futures expériences d’apprentissage.

Une bonne pratique consiste à documenter l’expédition à l’aide de notes, de photos, de vidéos ou de rapports.

Exemple : menez des enquêtes auprès des participants pour recueillir leurs impressions. Utilisez des indicateurs de performance (KPIs) pour mesurer les changements positifs qui résultent de l’expédition. 

Ces changements peuvent se traduire par :

  • une montée en compétences, notamment le développement de soft skills (ex : aiguiser sa curiosité),
  • une capacité à innover accrue,
  • la croissance de l’entreprise avec un réel impact business.

La learning expedition offre de nouvelles perspectives de développement des compétences et une expérience immersive aux collaborateurs, qui, couplée aux nouvelles technologies et à l’intelligence artificielle, éloigne les apprenants de leurs codes habituels. Ainsi, peut-on se demander si la learning expedition ne deviendrait pas la norme des formations de demain, incarnant une vision à la fois moderne et novatrice.

Articles similaires

Pourquoi mettre en place un plan de formation ?

Comment déterminer les besoins en formation de vos collaborateurs ?

Gestion de la formation en entreprise : définition, enjeux et conseils pour les RH

Les différents types de formation en entreprise et leurs caractéristiques