Évaluer votre marque employeur en misant sur les bons indicateurs, mode d’emploi

Marque employeur

Selon le récent baromètre Welcome to the Jungle, 20% des décideurs RH interrogés ne disposent d’aucun outil pour mesurer leur marque employeur. Un chiffre frappant étant donné l’importance de celle-ci en vue d’attirer et de fidéliser les talents. Face à cela, comment évaluer sa marque employeur avec précision en utilisant des indicateurs pertinents ? Mode d’emploi.

évaluer sa marque employeur
Temps de lecture : 10 minutes

Sommaire

1. Examinez votre présence en ligne pour comprendre votre e-réputation

Surveillez vos médias sociaux pour suivre les conversations autour de votre entreprise

L’engagement sur les médias sociaux : vos activités sur les réseaux sociaux sont précieuses pour façonner votre image d’employeur. Fiez-vous à des indicateurs tels que la fréquence à laquelle votre marque est mentionnée et le taux d’engagement (« likes », partages et commentaires) sur les publications relatives à votre entreprise. Ces indicateurs reflètent la perception de votre entreprise par le public.

Analysez la pertinence de votre contenu de recrutement (page recrutement, site carrière)

Selon HelloWork, neuf candidats sur dix se renseignent sur une entreprise avant de postuler. Le contenu présenté sur votre page recrutement, sur votre profil Welcome to The Jungle, ou sur votre site carrière, si vous en possédez un, doit être soigneusement adapté pour répondre aux besoins et attentes de vos candidats potentiels. Voici quelques indicateurs clés à suivre de près :

  • le taux de clic sur les offres d’emploi : un taux de clic élevé signifie que ces postes, ou leur présentation, captent l’attention des candidats. C’est un indicateur clair de l’attractivité de votre marque employeur. Assurez-vous de suivre le nombre de clics sur chaque offre pour déterminer lesquelles se démarquent auprès des candidats,
  • la durée de visite sur les pages : si les visiteurs consacrent un temps conséquent sur votre page recrutement ou sur votre site carrière, cela montre qu’ils sont réellement engagés et intéressés par ce que vous offrez : votre culture, vos valeurs et vos opportunités. Une longue durée de visite suggère que votre contenu est clair, bien structuré et utile, ce qui a un impact positif sur votre marque employeur,
  • le taux de conversion des candidatures : un taux élevé est le signe que les visiteurs vont au-delà de la simple recherche d’informations et postulent à vos offres, preuve de leur confiance en votre entreprise. Un faible taux de conversion peut révéler des problèmes dans la présentation des offres, la perception de la marque employeur ou dans le processus de candidature lui-même, si celui-ci est trop complexe ou peu convivial.

Evaluez vos éventuelles campagnes de recrutement en ligne

La qualité des candidatures : selon l’étude LinkHumans de 2022, une marque employeur solide peut augmenter de 50% le nombre de candidatures hautement qualifiées. Utilisez votre système de suivi des candidats (ATS) ou les feedbacks de votre équipe RH pour évaluer la qualité des profils reçus. Un bon moyen de mesurer l’impact de votre marque employeur sur l’attraction des talents,

Le coût par candidature (CPC) : calculez ce KPI en divisant le budget alloué à un poste par le nombre total de candidatures reçues. Ce chiffre vous donne une idée du coût moyen pour attirer chaque candidat. Un CPC élevé peut indiquer que vos stratégies de renforcement de la marque employeur doivent être améliorées, ou que la perception de votre entreprise auprès des candidats potentiels nécessite des ajustements.

Scrutez les avis et témoignages sur votre entreprise

Le nombre de témoignages de collaborateurs : encouragez activement vos salariés à partager leurs témoignages sur des plateformes de notation d’employeurs comme Indeed ou Glassdoor. Ces retours d’expérience authentiques agissent comme une vitrine pour votre marque employeur et peuvent avoir un impact fort sur votre e-réputation.

Veillez également à considérer :

  • la note globale de votre entreprise sur ces plateformes d’avis,
  • la balance entre les commentaires positifs et négatifs : cette comparaison peut offrir des insights pertinents sur la perception générale de votre entreprise,
  • les thèmes récurrents dans les feedbacks des collaborateurs : ces informations peuvent révéler des points forts à mettre en avant ou des axes d’amélioration à prendre en compte pour votre entreprise.

2. Mesurez l’engagement et la rétention de votre marque employeur

La capacité à maintenir des équipes stables et engagées sur le long terme est un élément clé de votre marque employeur. Pour évaluer efficacement cet aspect, nous vous recommandons de considérer les indicateurs suivants :

  • le taux de rétention : ce taux illustre la durée pendant laquelle vos collaborateurs restent au sein de votre entreprise. Un taux élevé peut indiquer une forte satisfaction au travail et une confiance accrue envers l’entreprise en tant qu’employeur. 
  • le taux de turnover : d’après une étude de l’INSEE, le taux moyen de rotation du personnel est estimé à 15%. Un taux inférieur à 5% est considéré comme faible, tandis qu’un taux supérieur à 15% est perçu comme élevé. Soulignons que ce taux varie considérablement selon votre secteur d’activité. Exemple : dans certains domaines, il peut excéder 50%. Des facteurs tels que des conditions de travail insatisfaisantes, un manque de reconnaissance, ou des défis liés à la culture d’entreprise peuvent en être la cause. À l’inverse, un faible taux de turnover est souvent le signe d’une entreprise stable et attrayante. De quoi renforcer sa capacité à attirer et retenir des talents de qualité,
  • le degré de satisfaction des collaborateurs : cet indicateur offre une mesure directe de l’implication de vos collaborateurs. Nous vous suggérons de mener régulièrement des enquêtes internes pour le quantifier. Par exemple, vous pouvez demander à vos collaborateurs d’évaluer leur satisfaction sur une échelle de 1 à 5, avec des questions portant sur l’environnement de travail, les possibilités de progression ou la communication interne. Des scores élevés, comme une moyenne de 4,5, indiquent un haut niveau de satisfaction. En revanche, des scores plus bas peuvent signaler un écart entre les attentes des collaborateurs et leur expérience réelle. Dans ce cas, un alignement peut être nécessaire entre l’image projetée et les pratiques réalisées de votre marque employeur.

En mesurant régulièrement votre marque employeur, puis en réalisant les ajustements nécessaires en fonction des résultats, vous pouvez offrir une expérience positive et attrayante à vos collaborateurs. Cette démarche nécessite une analyse approfondie de vos pratiques internes et externes. Toutefois, nous vous recommandons d’éviter l’excès d’investissement. Une sur-promotion risquerait d’éloigner l’image projetée de la réalité perçue par les collaborateurs. Pour éviter cela, préférez cultiver une marque employeur authentique et équilibrée, en valorisant les singularités qui caractérisent votre organisation. Un socle suffisant pour surmonter les défis du recrutement et la fidélisation des talents ?

Articles similaires

Marque employeur et recrutement : un baby-foot ne vous suffira pas à recruter les meilleurs talents

Marque employeur