Bienvenue sur Paccioli,  le magazine de Lucca, un media dans lequel nous abordons la transformation de votre métier avec humilité, sérieux et humour

Tech RH

Contrat SaaS : 5 points de contrôle avant de signer

Temps de lecture : 1 minute

Cela peut paraître désuet mais fut un temps où un informaticien venait installer sur tous les ordinateurs de votre société un logiciel acquis à prix d’or grâce à l’achat d’une licence. 

Ce temps est révolu. Désormais, presque tous les outils utilisés en entreprise sont des logiciels en mode SaaS.

De Microsoft Office 365 à Slack en passant par Salesforce ou Adobe : L’installation sur disque dur disparaît peu à peu au profit du Software as a Service (SaaS).

La caractéristique principale du logiciel en mode SaaS est qu’il peut être utilisé directement sur Internet. Son usage est plus économique mais également plus souple que son ancêtre la Licence. Fini les casse-têtes de maintenance ou de stockage : vous pouvez utiliser ces outils n’importe où, même depuis votre lieu de télétravail. 

Nous lisons partout les arguments vantant la souplesse et la simplicité de mise en place de solutions en mode SaaS. Aussi simples soient-elles, ces offres restent des prestations s’accompagnant d’un contrat. 

Ce contrat, établi entre votre société et le prestataire choisi, formalise les conditions d’utilisation ainsi que les obligations contractuelles. 

Ce type de document est souvent long, indigeste et parsemé de jargons métiers mélangeant des informations cruciales avec d’autres qui le sont beaucoup moins. Pour ne rien oublier, voici une checklist synthétisant 5 points sur lesquels vous devez être vigilants lorsque vous vous apprêtez à signer un contrat avec un éditeur SaaS.

Téléchargez la checklist "Décrypter un contrat Saas" et découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur :

  1. Les tarifs
  2. Les services et le support (l’utilisation au quotidien)
  3. La sécurité des données et leur sauvegarde
  4. Le traitement des données
  5.  Vie (et mort) du contrat
Articles similaires
Tech RH
Comment gérer le transfert des données RH sans ressaisir grâce aux API ?
Tech RH
Entreprise sans DRH : comment mettre sa gestion administrative sur pilote automatique ?
Tech RH
La signature électronique, une invention de la Renaissance
Tech RH
Responsable SIRH : une fonction clé pour une entreprise performante