6,8 millions d’écoliers retrouveront le banc des écoles, mardi 1er septembre 2015. La première rentrée en maternelle, en primaire ou tout simplement la découverte d’une nouvelle classe est une étape importante pour les élèves et leurs parents.

Le code du travail ne prévoit aucune autorisation d’absence pour la rentrée scolaire.

Certaines conventions collectives accordent des autorisations d’absence, par exemple :

  • Sociétés d’assurance : une journée par an pour la rentrée d’enfant de moins de 7 ans (IDCC : 1672)
  • Publicité : une demi-journée d’absence pour la mère de famille ou le père assumant seul la charge des enfants (IDCC : 86 ; Codes NAF associés : 2640Z, 7311Z, 8424Z)
  • Coiffure : 3 heures pour des enfants scolarisés de 13 ans au plus (IDCC : 2695 ; Codes NAF associés : 6530Z, 8690F, 9602A)
  • Propreté : une journée pour la première rentrée à l’école (IDCC : 3043 ; Codes NAF associés : 2592Z, 2453Z, 1393Z, 0230Z, 2363Z)

Si votre convention collective ne prévoit pas d’autorisation d’absence et qu’aucun accord d’entreprise ne le prévoit, demander à votre employeur d’arriver exceptionnellement en retard le jour de la rentrée sera la seule alternative.

Épargnez-vous le goût amer de la punition : à défaut d’autorisation, vous encourez une sanction disciplinaire.

Téléchargez le Guide Pratique Challenge PME - 30 jours pour choisir votre logiciel de congés et absences