Leader sur le marché de la VOD (vidéo à la demande), Netflix fait le buzz sur un sujet où on ne l’attendait pas forcément : sa politique de gestion des ressources humaines.

L’entreprise californienne se démarque en défendant l’idée que pour assurer une bonne gestion de ses équipes, il faut savoir faire confiance à ceux qui les composent. Netflix n’impose ainsi aucune règle RH stricte et laisse ses collaborateurs agir en tant qu’adultes responsables. Pour Patty McCord, ancienne Directrice des Talents de Netflix de 1998 à 2012, une seule règle est nécessaire : « Always act in Netflix’s best interest ».

Les temps de présence et la politique de congés

Chez Netflix, pas d’horaires fixes ou de temps de présence obligatoire. Les employés sont rémunérés pour les tâches qu’ils ont à accomplir. Nul besoin d’arriver avant tout le monde le matin ou de partir à plus de 20 heures si le travail est accompli en seulement quelques heures et que les objectifs sont atteints.

Plus surprenant, les jours de vacances de chacun ne sont également pas pointés. Comme l’explique Reed Hastings, PDG fondateur de Netflix :

« LE JOUR DE CONGÉ EST UN CONCEPT TRÈS INDUSTRIEL, COMME CELUI D’ÊTRE AU BUREAU »

Chacun est donc libre de prendre ses vacances comme il le souhaite. Encore une fois, tout ce qui compte c’est que le travail demandé soit fait en temps voulu.

La gestion des notes de frais

Les notes de frais sont un autre élément différenciant de la politique RH menée par Netflix. Pas d’agence pour chapeauter les déplacements et pas de contrôle drastique imposé aux salariés : la confiance et le bon sens priment.

Chaque employé est amené à raisonner « en bon père de famille » : ne pas dépenser plus que ce qu’il dépenserait s’il s’agissait de son propre argent.

Un modèle à 14 millions de vues

Pour vous forger votre propre opinion sur la « culture RH Netflix », vous trouverez ci-dessous la présentation de Reed Hastings dans sa version originale. Déjà visionnée plus de 14 millions de fois depuis 2009, Sheryl Sandberg, actuelle numéro deux de Facebook, qualifie cette présentation de « document le plus important produit par la Silicon Valley ».

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE