Bienvenue sur Paccioli,  le magazine de Lucca, un media dans lequel nous abordons la transformation de votre métier avec humilité, sérieux et humour

Tech RH

Responsable SIRH : une fonction clé pour une entreprise performante

Temps de lecture : 3 minutes

Loin d’être un simple informaticien au service des RH, le responsable SIRH est l’un des acteurs majeurs de la transformation des organisations. Membre de la garde rapprochée du directeur de la stratégie digitale, le responsable SIRH intervient sur de nombreux sujets à la fois organisationnels, stratégiques et opérationnels. Voyons en quoi un tel poste est clé pour réussir sa transformation et assurer la performance d’une entreprise.

Sommaire de l'article

Le Responsable SIRH est au service de multiples parties prenantes

L’acronyme SIRH, « Système d’Information des Ressources Humaines », recouvre la gestion des données relatives à l’activité des collaborateurs dans l’entreprise et les logiciels RH permettant de structurer les processus. Le SIRH peut être une application tout-en-un, ou un ensemble de solutions spécialisées utilisées par tous les collaborateurs.

Le responsable SIRH est en charge de la conception et de l’administration d’un système complexe, qui sera utilisé par l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. De fait, il répond à des enjeux stratégiques de performance financière (gagner en productivité, rationaliser les coûts…) et d’amélioration du quotidien des collaborateurs (libérer des tâches chronophages).

Le Responsable du système d’information RH collecte, priorise et évalue les besoins des RH

Les missions du responsable SIRH lui imposent d’être familier avec toutes les facettes des métiers des ressources humaines. Il doit être capable de proposer, d’évaluer et d’intégrer les logiciels les plus adaptés aux besoins concrets de son entreprise.

Il est à même d’accompagner les RH dans l’évaluation des sujets à optimiser en priorité dans leur entreprise. Les processus de gestion des congés épuisent les RH ? A-t-on plutôt du mal à proposer des formations adéquates aux collaborateurs ? Comment suivre le temps de travail des salariés ?

Le Responsable SIRH suit la mise en oeuvre du projet SIRH en collaboration avec la DSI

À cette maîtrise des problématiques métier s’ajoute celle des divers enjeux techniques, en collaboration avec la DSI de l’entreprise.

Le responsable SIRH suit la mise en œuvre du projet. Il communique les informations nécessaires aux équipes concernées et anime les réunions de cadrage et de comité de pilotage avec le prestataire. Il met en œuvre des plans de test fonctionnels, administre et paramètre les systèmes. Enfin, il formalise les procédures.

Le responsable SIRH doit ainsi avoir une connaissance fonctionnelle poussée des bases de données RH détenues par l’entreprise et de la facilité avec laquelle elles peuvent être exploitées et synchronisées entre les différentes solutions. Par ailleurs, il doit aussi comprendre les concepts d’intégration d’outils informatiques les plus courants (API, échanges de fichiers, tâches planifiées, etc.) pour dialoguer efficacement avec l’équipe informatique, les éditeurs et les intégrateurs de solutions.

Il peut endosser le rôle DPO pour veiller au respect de la protection et de la sécurisation des données (RGPD).

Il anticipe les évolutions des besoins et des outils

Les SIRH sont régulièrement impactés par les évolutions réglementaires, notamment les modules gérant des processus intimement liés à la paie. Il est attentif à ces évolutions et anticipe leur implémentation dans les outils RH. La mise en œuvre de la DSN est un parfait exemple de casse-tête de ce type.

Il peut être amené à demander des évolutions ou à proposer des optimisations à la DSI ou directement à l’éditeur de logiciels.

Le Responsable SIRH joue un rôle clé dans la conduite du changement

Le responsable SIRH est garant de l’acceptation des outils par les collaborateurs de l’entreprise. Il doit donc également porter un réel intérêt à la qualité de l’expérience utilisateur et à l’ergonomie, mais également orchestrer la conduite du changement qui accompagne la mise en production de chaque nouvel outil.

Il prête assistance aux utilisateurs et peut proposer des formations (ou supports de formation) aux administrateurs pour assurer leur autonomie.

Vaut-il mieux créer un poste de Responsable SIRH en interne, créer un binôme RH/SI ou faire appel à un consultant externe ?

Si on retrouve des postes dédiés dans les grands groupes, le recrutement d’un responsable SIRH en interne n’est généralement pas envisageable pour une PME. On y observe toutefois la création de binômes RH/SI pour mener à bien un tel projet. 

Selon la complexité du secteur d’activité ou des systèmes d’information existants, il peut s’avérer judicieux de faire appel à des partenaires intégrateurs. Leur connaissance des outils et leur expérience dans les déploiements permettent en effet d’envisager l’externalisation des missions du responsable SIRH.

Bien que la gestion du projet SIRH soit la mission principale d’un Responsable SIRH, il peut être amené à réaliser d’autres tâches comme la gestion du système de paie, la création de tableaux de bord, sa participation à des projets de réorganisation ou de déploiement à l’international…

New call-to-action
Articles similaires
Tech RH
Comment gérer le transfert des données RH sans ressaisir grâce aux API ?
Tech RH
Contrat SaaS : 5 points de contrôle avant de signer
Tech RH
Entreprise sans DRH : comment mettre sa gestion administrative sur pilote automatique ?
Tech RH
La signature électronique, une invention de la Renaissance