Comment développer l'engagement collaborateurs ?

En 2019, l’étude Hays a démontré, chiffres à l’appui, le lien entre engagement collaborateurs et performance : plus 40% d’efficacité opérationnelle et turnover en baisse de 14% pour les entreprises dans lesquelles les salariés se sentent engagés. Désormais reconnu comme levier de compétitivité, l’engagement collaborateur fait partie des principales préoccupations des RH. Il se pourrait même qu’à l’avenir, le niveau d’engagement des collaborateurs serve à évaluer la capacité des RH à mettre en place les conditions de travail nécessaires à maintenir un haut niveau de performance des salariés.

Avant d’en arriver là, il s’agit d’abord de comprendre ce que recouvre la notion d’engagement, comment la mesurer (via un baromètre QVT par exemple) et surtout, comment l’améliorer.

Qu'est-ce que l'engagement collaborateurs ?

L’engagement collaborateurs est le degré d’attachement et d’implication d’un salarié vis-à-vis de ses tâches attitrées et de son rôle dans l’entreprise. C’est une thématique devenue centrale pour les RH et managers. En effet, l’engagement au travail est aujourd’hui synonyme de bon fonctionnement de l’entreprise. Un collaborateur engagé est un collaborateur satisfait de ses conditions de travail et qui trouve un sens à ses missions. Il est donc naturellement plus enclin à rester fidèle à l’entreprise voire à la recommander.

3 raisons d’améliorer l’engagement collaborateurs

Parce que c’est enjeu pour votre marque employeur

L’engagement collaborateurs souffre d’une image en apparence superficielle, considéré à tort comme un gadget RH cosmétique. Il n’est pas rare d’entendre les directions avancer ces mauvaises raisons pour refuser d’investir. Or, le bien-être au travail n'est pas un effet de mode. Il est devenu en quelques années à peine un enjeu majeur pour les entreprises qui souhaitent fidéliser leurs salariés et attirer les meilleurs. En effet, 59% des salariés français font de la QVT l’enjeu sur lequel il est le plus important d’agir. La tendance est encore plus forte chez les millennials qui sont 84% à faire du bien-être au travail le critère numéro un en matière de choix d’entreprise. À titre de comparaison, la rémunération n’intéresse plus que 46% d’entre eux.

Parce que l’engagement collaborateurs est rentable

L'engagement collaborateurs rapporte plus qu’il ne coûte. D’après le Journal of Corporate Finance, les firmes les plus employee-friendly sont plus profitables et mieux valorisées. En effet, une organisation avec des collaborateurs très engagés développe 2,5 fois plus son chiffre d’affaires qu’une autre entreprise similaire. Si améliorer l’engagement demande souvent des investissements humains et financiers, le retour sur investissement en vaut la peine.

L’impact d’une équipe motivée sur le niveau de productivité a depuis longtemps été démontré : des collaborateurs soudés et engagés ont tendance à mieux travailler ensemble et à remplir plus rapidement leurs objectifs. S’ils sont motivés par leur mission et stimulés par l’activité de l’entreprise, ils seront aussi plus enclins à proposer de nouvelles idées pour innover ou faire évoluer positivement les actions menées par l’entreprise.

Découvrir l'accompagnement Bloom at Work

Parce que l’engagement permet de diminuer le turnover

Le turnover est l’indicateur que l’on associe le plus au bien-être des collaborateurs. Il révèle les dysfonctionnements organisationnels et managériaux de l’entreprise. Autrement dit, en mettant en place les conditions favorables à l’épanouissement de vos salariés, vous diminuez les risques de les voir démissionner et vous prévenez au mieux les risques pychosociaux.

Par ailleurs, au-delà des coûts humains engendrés par le turnover (déstabilisation des équipes, ambiance…), son coût financier est non négligeable. Aux frais liés au départ d’un collaborateur (indemnités de départ volontaire, nouvelle embauche, formation du nouvel arrivant…) s’additionnent des frais sociaux souvent sous estimés (image de marque employeur fragilisée, suivi et satisfaction client mise en danger…).

Focus : 4 leviers pour fidéliser ses talents
  • Être à l’écoute de ses collaborateurs. C’est en étant attentifs aux besoins de vos équipes que vous saurez au mieux comment développer leur bien-être au travail. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser des enquêtes pulse.
  • Challenger les talents et fixer des objectifs à plus ou moins court terme. Un talent s’ennuie rapidement. Et un talent qui s’ennuie risque de vous quitter. Encouragez les à monter en compétences ou proposez du mentoring pour les stimuler. Vous pouvez aussi instaurer un système de suivi des tâches et des objectifs comme les OKR (idée de Google). La performance saine et le dépassement de soi sont des challenges que l’on aime relever !
  • Laisser la place à l’initiative et au développement des potentiels. Encouragez par exemple une organisation plus flexible du travail. Vous valorisez ainsi agilité et management par les résultats plutôt que management au présentéisme. Une hiérarchie plus horizontale booste l’esprit d’équipe et favorise la co-construction des projets. Offrez de la liberté et de l’autonomie en faisant confiance et en responsabilisant davantage vos équipes. C’est la clé de l’engagement de vos collaborateurs.
  • Placer le bien-être au travail au cœur de la stratégie RH. Le facteur principal de la fidélisation des talents dans une entreprise est leur bien-être au sein de cette dernière. Veillez à développer et entretenir un cadre et des relations de travail agréables. Récompensez les résultats positifs et ne négligez pas les petits « merci » ou le « bravo » dès que le moment s’y prête.

Comment développer l’engagement des collaborateurs ?

Commencer par mesurer l’engagement au travail

Afin de développer l’engagement collaborateurs, il faut d’abord en connaître l’état. Vos salariés sont-ils très, peu, moyennement engagés ? Pour le savoir, il est nécessaire de prendre le pouls de vos équipes.

3 indicateurs déterminent l’engagement collaborateurs dans une entreprise :

  • le turnover, qui, comme vu plus haut, témoigne de l’attractivité d’une entreprise et de sa capacité à retenir ses talents ;
  • Le taux d’absentéisme, qui se calcule en divisant le nombre de collaborateurs absents sur ceux présents pour une période donnée. Ce phénomène, plus important chaque année, permet de mettre en évidence le désengagement des employés au travail ;
  • l’Employee Net Promoter Score (ENPS), qui correspond à la mesure des recommandations faites par les employés vis-à-vis de leur entreprise. Cet indicateur, mesurable grâce à un survey pulse, est un bon reflet de l’efficacité des démarches QVT.

Il existe, en plus de ces indicateurs, diverses méthodes de mesure de l’engagement collaborateurs menées par différents cabinets RH. Des évaluations positives peuvent même être récompensées par des labels QVT.

Afin de mieux développer l’implication et l'engagement au travail de vos équipes, il est également essentiel d’identifier les moments clés qui engagent les salariés dans leur travail.

Lancez une enquête gratuitement

Identifier les moments clés de l'engagement au travail

Si l’engagement des collaborateurs repose sur une multitude de facteurs, il existe tout de même des moments de vie clés en entreprise. Voici ceux qui sont essentiels pour booster l’engagement des salariés.

Onboarding

Après avoir convaincu les meilleurs talents de vous rejoindre suite aux entretiens RH, il est essentiel de bien les accueillir. L’onboarding définit le processus d’intégration des nouveaux collaborateurs dans l’entreprise. Il ne s’agit pas seulement de familiariser le nouveau salarié avec ses missions. Il est important de l’intégrer au sein de l’entreprise en promouvant votre marque employeur, notamment en :

  • mettant l’accent sur l’humain avant les compétences,
  • impliquant le collaborateur pour l’intégrer dans une vision commune,
  • plaçant le bien-être au travail au cœur de l’entreprise.
Rituels conviviaux

La vie en entreprise est rythmée par des rituels de toutes natures :

  • heureux événements dans la vie des collaborateurs (mariages, naissances…),
  • succès et évolutions professionnelles,
  • fêtes de fin d’année,
  • rentrée, reprise du travail.

Leviers essentiels pour le développement de l’esprit d’équipe en entreprise, ces événements sont également l’occasion de mettre vos collaborateurs à l’honneur.

Transformations, réorganisations, déménagements

Croissance de l’entreprise, réorganisation des équipes, déménagement… Les transformations au sein des entreprises sont de plus en plus fréquentes. Elles sont souvent synonymes de bouleversement pour vos collaborateurs. Afin de minimiser leurs impacts sur l’engagement des équipes, il est indispensable d’accompagner le changement de façon progressive en :

  • communiquant régulièrement avec vos collaborateurs sur l’avancée et le déroulé des changements en question ;
  • écoutant les besoins des équipes pour ajuster au mieux et en continu vos plans de transformation ;
  • consultant vos employés dans les prises de décisions concernant les réorganisations ;
  • proposant plus de flexibilité dans l’organisation du travail lors des périodes de transition pour leur permettre une meilleure adaptation ;

Les piliers de l'engagement collaborateurs

Vous savez maintenant comment mesurer l’engagement collaborateurs. De la même manière, vous savez quels sont les moments clés. Il ne reste plus qu’une étape avant de passer à l’action : identifier les leviers majeurs de l’engagement collaborateurs.

Afin d’avoir toutes les cartes en main, voici les 5 piliers de l’engagement collaborateur à développer ou à mettre en place dans votre entreprise.

La culture d'entreprise

Mettre en place ou entretenir une culture d’entreprise forte est devenu un enjeu RH en quelques années seulement. Son importance est justifiée par le rôle fédérateur qu’elle joue au niveau des équipes. C’est elle qui unit tous les maillons humains de vos équipes et vous rend unique.

Une culture d’entreprise forte s’appuie sur deux principes forts :

  • Les valeurs de l’entreprise et sa mission
    Pensez au delà des habituels « innovation, intégrité, esprit d’équipe »… Pour engager vos collaborateurs, les valeurs de votre entreprise doivent être liées à votre histoire et la vision des dirigeants. Si les dirigeants n’incarnent pas leur culture, il est peu probable que celle-ci soit adoptée parmi les équipes.
  • La reconnaissance en ces valeurs
    Une culture d’entreprise n’est satisfaisante que si ses talents se reconnaissent en elle. Il est donc essentiel de réussir à engager les collaborateurs dans sa co-construction et son incarnation au quotidien. C’est par ce biais que le sentiment d’appartenance et de fierté d’appartenance à l’entreprise, nécessaires à l’engagement collaborateurs, se développent. Donnez la parole à vos collaborateurs.

Le sentiment d'appartenance

Que ce soit dans la vie privée, sociale ou professionnelle, le sentiment d’appartenance est un facteur essentiel de notre épanouissement. La pyramide de Maslow en témoigne, et ce n’est pas la seule. En effet, sur notre pyramide des 10 piliers du bien-être au travail, la fierté d’appartenance en entreprise est au sommet.

Le sentiment d’appartenance ne peut se développer que sur la base d’une culture d’entreprise prônant confiance, inclusivité et collaboration.

La reconnaissance

Sept salariés sur dix considèrent souffrir d’un manque de reconnaissance au travail. Pourtant, la reconnaissance suite à un travail effectué est le facteur qui a le plus d’impact sur l’engagement des employés. La reconnaissance améliore l’estime de soi ainsi que le bien-être et la santé des collaborateurs. Elle entraîne un meilleur investissement et une efficacité au travail, une productivité accrue, et une plus grande performance des organisations. La reconnaissance est donc une dimension essentielle de la gestion des talents dans l’entreprise.

Pour que la reconnaissance soit efficace, celle-ci doit être :

  • fréquente : pas seulement lors des entretiens de fin d’année,
  • spontanée : ne manquez aucune occasion de dire « merci » et « bravo »,
  • personnalisée et donnée pour une raison spécifique,
  • transparente : pour que tout le monde puisse être au courant,
  • collaborative : impliquez également les collaborateurs,
  • cohérente : alignez vos paroles, actions et valeurs.

Ces 6 conseils vous permettront d’exprimer davantage de reconnaissance envers vos employés. Cela vous permettra de mieux développer l’engagement collaborateurs au sein de votre entreprise.

Sens

En introduisant la notion de « sens  » au travail, la génération Y d’abord, puis Z en a fait un pré-requis pour les entreprises, du recrutement, à la rétention des talents, en passant par le bien-être.

4 conseils pour co-construire, avec vos collaborateurs, un travail chargé de sens.

  • Priorisez l’écoute. Questionnez vos collaborateurs sur leurs aspirations et leurs attentes. Encouragez-les à challenger et transformer les pratiques et méthodologies de travail de l’entreprise.
  • Remettez vous en question. Souvent. L’écoute de vos collaborateurs doit en effet déboucher sur la prise en compte de leurs aspirations et de leurs motivations… et sur l’adaptation des conditions de travail en conséquence.
  • Ne négligez pas la formation. Levier majeur de la gestion des talents, la formation permet aux collaborateurs d’étendre leurs horizons et de changer de cadre. C’est un outil puissant pour engager les collaborateurs et créer du sens dans leurs tâches quotidiennes.
  • Accompagnez vos collaborateurs. Concilier quête de sens et conditions de travail est une démarche qui doit s’ancrer dans la durée. Faites un suivi régulier auprès de vos collaborateurs et construisez une relation de confiance. Veillez également à communiquer clairement sur la vision de l’entreprise et ses valeurs.

Ces 4 leviers vous permettront de transformer durablement l’expérience des salariés pour développer l’engagement collaborateurs.